fabrication


fabrication

fabrication [ fabrikasjɔ̃ ] n. f.
• 1488; lat. fabricatio
1Art ou action de fabriquer. Fabrication artisanale, à la main, à la machine, industrielle, en grande série. Fabrication assistée par ordinateur (F. A. O.). « Le changement de la production en fabrication, de l'opération individuelle en exécution mécanique d'objets faits “à la chaîne” » (Valéry). Atelier de fabrication automatisée. Produit de fabrication française. production. Défaut de fabrication. Secret de fabrication. Fabrication maison. La fabrication du chocolat, du papier. Fabrication de machines. construction. Produits chimiques entrant dans la fabrication de certains colorants. Frais de fabrication : dépenses occasionnées par une fabrication en dehors de la matière première, de la main-d'œuvre et des fournitures. Les différentes étapes de fabrication d'un livre. Chef de fabrication.
Par ext. confection. Est-ce une robe de votre fabrication ?
2Production (d'objets sans valeur ou destinés à tromper). La fabrication de fausse monnaie. « Un travail où il était novice : la fabrication d'un faux » (Romains). Fig. Fabrication de fausses nouvelles.
Péj. Production mécanique, sur commande (opposé à inspiration). Lamartine, « un génie inspiré, tombé pour vivre dans la fabrication » (Henriot).

fabrication nom féminin Action de faire, de fabriquer, de confectionner quelque chose : La fabrication de ce gâteau prend du temps. Action ou manière de fabriquer, de produire quelque chose de ses mains ou de manière industrielle : Défaut de fabrication. Suivre les étapes de la fabrication d'un livre. Action de créer, d'inventer quelque chose : La fabrication de fausses nouvelles. Action de forger, de modeler une personne pour qu'elle devienne un personnage en vue : Fabrication d'une vedette.fabrication (expressions) nom féminin De ma fabrication, de ma façon, de mon invention : Ces confitures sont de ma fabrication. Ordre de fabrication, document interne établi pour assurer le suivi et la relance des commandes mises en fabrication dans l'entreprise. Fabrication assistée par ordinateur (F.A.O.), processus informatique qui consiste à traiter dans un ordinateur les données relatives aux conditions de fabrication d'un produit et à l'état d'avancement de cette fabrication, en vue de fournir les instructions permettant une définition et une répartition optimales des opérations à exécuter. ● fabrication (synonymes) nom féminin Action de faire, de fabriquer , de confectionner quelque chose
Synonymes :

fabrication
n. f. Art, action, manière de fabriquer des produits de consommation. La fabrication des tapis.
C'est un gâteau de ma fabrication.

⇒FABRICATION, subst. fém.
A.— 1. Art, action de fabriquer (cf. ce mot A 1); résultat de cette action. Fabrication mécanique; fabrication d'étoffes; pâte en fabrication; techniques, secrets de fabrication. L'enveloppe, la lettre, les échantillons, sont de diverses fabrications (BALZAC, Illus. perdues, 1843, p. 637). Depuis la veille, Françoise, heureuse de s'adonner à cet art de la cuisine (...) vivait dans l'effervescence de la création; (...) elle attachait une importance extrême à la qualité intrinsèque des matériaux qui devaient entrer dans la fabrication de son œuvre (PROUST, J. filles en fleurs, 1918, p. 445). L'eau sert en brasserie (...) pour la fabrication proprement dite, c'est-à-dire pour la trempe, le brassage et le lavage des appareils (BOULLANGER, Malt., brass., 1934, p. 18).
Avouons que les conditions de la vie moderne, le changement de la production en fabrication, de l'opération individuelle en exécution mécanique d'objets faits « à la chaîne » ou en série, l'économie de temps, la concurrence qui engendre le « bon marché » (...) et quelques autres circonstances, ne sont pas des plus favorables à la création des objets les plus précieux.
VALÉRY, Regards sur monde act., 1931, p. 185.
SYNT. Fabrication d'armes, de papier, de tissus; fabrication de la bière, du vin; fabrication du fromage, de la margarine; fabrication unitaire, en série; chaîne, chiffre, contrôle de fabrication; droit, méthode, mode, phase, temps de fabrication; fabrication défectueuse, soignée; défaut de fabrication; fabrication artisanale, industrielle.
2. En partic.
a) INDUSTRIE
Ordre de fabrication. ,,Document établi pour chaque grand ensemble ou appareil constituant la commande, afin de suivre et de relancer les étapes de la préparation`` (Lar. encyclop.). Le tableau de planning sert au chef pour régler le travail d'ensemble de l'usine, les ordres de fabrication et les fiches ou bons de travail sont remis au personnel (chef d'équipe ou ouvriers) (BRUNERIE, Industr. alim., 1949, p. 186).
Fabrication sur commande Fabrication ,,dans laquelle les approvisionnements ne sont constitués et la fabrication n'est mise en route que lorsque la commande est enregistrée`` (TEZ. 1968).
Fabrication sur stock. ,,Politique de fabrication dans laquelle les quantités à fabriquer sont calculées en fonction des prévisions de vente et stockées au magasin de produits finis`` (TEZ. 1968
COMPTAB. ,,Un des comptes principaux d'une comptabilité industrielle dans lequel est faite la détermination du prix de revient global`` (Lar. comm. 1930).
Frais de fabrication. ,,Catégorie de dépenses occasionnées par une fabrication en dehors de la matière première, de la main-d'œuvre et des fournitures`` (Lar. comm. 1930). Cet effort [fait par les industries pour se concurrencer] est tel aujourd'hui, que le prix des marchandises peut à peine couvrir les frais de fabrication et de vente (PROUDHON, Propriété, 1840, p. 274).
INDUSTR. ALIM. ,,Transformation des viandes crues en viandes salées, fumées, en produits de charcuterie, en conserves`` (CHAUD. 1970).
Bête de fabrication. ,,Animal dont la viande ne peut être utilisée qu'après transformation, en usine, et sous contrôle des services sanitaires`` (CHAUD. 1970).
b) IMPR. Service de fabrication. ,,Service qui étudie les commandes, évalue les matières premières nécessaires à leur exécution, établit les devis, prévoit le matériel à mettre en œuvre, transmet les ordres aux ateliers, veille à leur exécution et assure la coordination de l'ensemble afin de respecter les délais`` (COMTE-PERN. 1963).
B.— P. anal.
1. [Le compl. désigne une production de l'esprit] Action de créer, d'inventer; résultat de cette action. Fabrication d'un livre. Les comédies de Molière sont parfois d'une construction à peine suffisante, tandis que celles de Scribe sont le plus souvent des articles de Paris d'une fabrication merveilleuse (ZOLA, Corresp., 1902, p. 613). Je dis : phrase « profonde », comme je dis phrase « sonore ». C'est une affaire de fabrication :« on peut toujours y arriver » (VALÉRY, Tel quel II, 1943, p. 66). Il convient (...) de travailler dans le réel immédiat et non dans la fabrication intellectuelle et passionnelle (ARNOUX, Zulma, 1960, p. 22).
♦ [La fabrication est le résultat d'un travail, d'un effort intellectuel par opposition à ce qui est le fait de l'inspiration] Il [Gautier] se mettait à sa machine et tournait la manivelle. La phrase sortait toujours proprement construite, colorée selon le procédé; mais elle sentait la fabrication (ZOLA, Doc. littér., Gautier, 1881, p. 123). Assez bien doué au début de sa carrière, il [Helleu] a sombré dans la fabrication (L. DAUDET, Entre-deux-guerres, 1915, p. 94).
[Le compl. désigne un état psychique] Mon tubage de samedi dernier, la douleur constante que j'en garde (...) et l'accablante fatigue (...) sont les vraies causes de l'absence de ressort et de la fabrication de tristesse dont je suis en ce moment la proie (DU BOS, Journal, 1927, p. 148).
2. [Le compl. désigne qqc. destiné à tromper, à faire illusion] Fabrication d'un faux acte, d'un faux. Fabrication d'un faux testament (Ac. 1835, 1878). Fabrication de fausses nouvelles (Ac. 1932). Ces faussaires qui, pour la perte d'un innocent, déployèrent, dans la fabrication et la falsification des pièces, une audace inconnue jusqu'alors (FRANCE, Bergeret, 1901, p. 113).
Fabulation. Il en est de même du mensonge de l'enfant. Ces fabrications ne tiennent guère devant une interrogation directe et franche (L. DAUDET, Hérédo, 1916, p. 91).
Rem. La docum. atteste des emplois au sens de « procréation ». Cette phrase avait apporté un bouleversement dans ses idées et mis son esprit en quête du comment de la fabrication des enfants (GONCOURT, Journal, 1893, p. 435).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1488 « art ou action de fabriquer » (La Mer des Histoires, I, 120c ds Rom. Forsch. t. 32, p. 64). Dér. du rad. de fabriquer; suff. -(a)tion. Fréq. abs. littér. :636. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 622, b) 690; XXe s. : a) 841, b) 1 297.

fabrication [fabʀikɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1488; lat. fabricatio « action de fabriquer, de construire », du supin de fabricare. → Fabriquer.
1 Art ou action de fabriquer (1.). || La fabrication d'un objet technique (par qqn). || Fabrication artisanale, à la main, à la machine, industrielle, en grande série, hors série, de luxe.Ateliers de fabrication (→ Évaluation, cit. 3).Produit de fabrication française. Production; → Boîte, cit. 3. || Défaut de fabrication. || Tout ce qui sort de ses mains est de fabrication soignée (→ Corporation, cit. 1). || Essais (cit. 2) de fabrication. || Techniques, procédés, processus de fabrication. || Secret de fabrication. || La fabrication du chocolat, du cidre, du papier. || Fabrication de chaussures. || Produits chimiques entrant dans la fabrication de certains colorants. || Fabrication sur commande, sur stock. || Le compte « fabrication », dans une comptabilité industrielle, représente les dépenses occasionnées par la production. || Frais de fabrication : dépenses occasionnées par une fabrication, indépendamment de la matière première, de la main-d'œuvre et des fournitures.
1 Au dix-huitième siècle, tous les souverains de l'Europe ont rivalisé dans la fabrication de la porcelaine. On s'arrachait les ouvriers (…) Alors on a fabriqué des choses admirables et qu'on ne refera plus (…)
Balzac, le Cousin Pons, Pl., t. VI, p. 553.
2 Avouons que les conditions de la vie moderne, le changement de la production en fabrication, de l'opération individuelle en exécution mécanique d'objets faits « à la chaîne » ou en série, l'économie de temps, la concurrence qui engendre le « bon marché », les effets de la mode et de la publicité qui développent l'imitation aux dépens du goût personnel, et quelques autres circonstances, ne sont pas des plus favorables à la création des objets les plus précieux.
Valéry, Regards sur le monde actuel, p. 185.
Par ext. Ensemble des procédés servant à confectionner un objet, un produit. Confection. || Une fabrication personnelle. || Est-ce une robe de votre fabrication ?
3 (…) plus la poupée de la petite fille est son œuvre, plus elle est sa fabrication simple, élémentaire, mais aussi personnelle, plus elle y a mis son cœur, et plus il y a danger de la contrister.
Michelet, la Femme, p. 108.
2 (1690). Fig. Production (d'objets sans valeur, ou destinés à tromper). || La fabrication de fausse monnaie. || La fabrication d'un faux acte, d'un faux.Fig. Action d'inventer (des récits mensongers). || La fabrication de fausses nouvelles.
4 (…) et il se félicitait d'avoir réussi du premier coup un travail où il était novice : la fabrication d'un faux.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. III, V, p. 83.
Péj. (Avec une nuance esthétique et non morale). Production mécanique, sur commande (opposé à inspiration). || Auteur autrefois inspiré qui verse dans la fabrication (→ Élever, cit. 18). || Le Gradus ad Parnassum servait à la fabrication de vers latins.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Fabrication — may refer to:*Various processes in arts, crafts and manufacturing: **Fabrication (metal) **Semiconductor fabrication **Optics fabrication **Stonemasonry* The creation of a falsehood: **Lies **Fiction **Fables **Fabrication (science), a form of… …   Wikipedia

  • Fabrication — Fab ri*ca tion, n. [L. fabricatio; cf. F. fabrication.] 1. The act of fabricating, framing, or constructing; construction; manufacture; as, the fabrication of a bridge, a church, or a government. Burke. [1913 Webster] 2. That which is fabricated; …   The Collaborative International Dictionary of English

  • fabrication — Fabrication. s.f.v. Action par laquelle on fabrique. Il se dit principalement de la monnoye. Edit pour la fabrication des escus blancs, des louis d or pour la fabrication de la monnoye. On dit fig. La fabrication d un faux acte …   Dictionnaire de l'Académie française

  • fabrication — fab‧ri‧ca‧tion [ˌfæbrɪˈkeɪʆn] noun [uncountable] MANUFACTURING the process of manufacturing something: • The figures on gold being used in jewelry fabrication aren t available yet. • a fabrication press, used to shape metal …   Financial and business terms

  • fabrication — (n.) c.1500, manufacturing, construction, from M.Fr. fabrication and directly from L. fabricationem (nom. fabricatio), noun of action from pp. stem of fabricare (see FABRICATE (Cf. fabricate)). Meaning lying, falsehood, forgery is from late 18c …   Etymology dictionary

  • fabrication — [n1] lie artifact, concoction, deceit, fable, fairy story*, fake*, falsehood, fib, fiction, figment, forgery, hogwash*, invention, jazz*, jive*, line*, myth, opus, smoke*, song and dance*, untruth, work, yarn; concepts 63,278 Ant. truth… …   New thesaurus

  • fabrication — index artifice, building (business of assembling), canard, composition (makeup), counterfeit, creation, deceit …   Law dictionary

  • fabrication — *fiction, figment, fable Analogous words: invention, creation (see corresponding verbs at INVENT): art, craft, handicraft (see TRADE): *work, product, production, opus, artifact …   New Dictionary of Synonyms

  • fabrication — [fab΄ri kā′shən] n. [ME fabricacioun < L fabricatio] 1. a fabricating or being fabricated; construction; manufacture 2. a fabricated thing; esp., a falsehood, false excuse, etc …   English World dictionary

  • FABRICATION — s. f. L art de fabriquer ; L action de fabriquer, ou Le résultat de cette action. La fabrication des étoffes de laine, des soieries. La fabrication des chapeaux. La fabrication de la porcelaine. Les procédés qu on emploie pour cette fabrication.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)